Histoires de Conducteurs

Parlez ici de l'actualité et discutez du chemin de fer.
18 dc. 2015
18:45
 
 
JLJ
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Peut être va t il te lire un de ces jours ?...

18 dc. 2015
19:14
 
 
jean marc X4500
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

:lol: Sacré farceur Vinces!! Mais il s'est peut etre fait remonter les bretelles si le régul l' a signalé? :evil:

11 fvr. 2016
16:12
 
 
Avatar de l’utilisateur Vinces
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Le sujet sur les Corail réversible et ma dernière réponse me fait remonter une histoire avec ce train.

Pour ceux qui prennent le sujet en marche, nous sommes au tout début de l'ouverture du barreau qui contourne Paris et qui est géré par le PAR IDF (Ile de France) je dois acheminer un train de mesure avec une composition inhabituelle; "une 22200 en tête - 3 voitures de mesures - une 22200 en queue" les deux 22200 sont équipés du CAB pour pouvoir circuler sur LGV. Je prends la rame a Paris Montparnasse et je dois l’emmener a Paris Nord via une partie de la ceinture, entrée sur LGV a Valenton puis le barreau et sortie a Gonnesse.

Après le départ de Paris Montparnnasse je fais un changement d'extrémité a Versailles-Chantier pour repartir sur la ceinture (je n'avais pas la connaissance de ligne sur la LGV Atlantique), tout se passe bien et je rentre sur le LGV a Valenton, l'armement du CAB se fait quelques km plus loin. Je viens de passer sous 25 000v lorsque le PAR IDF m'appelle
- Le PAR IDF appelle la circulation qui vient de rentrer sur LGV a Valenton
- Le PAR, boujour, xxx xxx je t'écoute
- c'est toi qui vient de rentre sur LGV ?
- Oui
- Et tu rentres comme ça ?
- ..... ben oui c'etait ouvert
(je ne voie pas où il veut en venir)
- Où vas-tu ?
- Paris Nord

Plus rien ensuite, je continue donc en me demandant ce qu'il voulait. J'arrive a la bif de Presle (qui envoie soit au Sud-Est soit sur le barreau) lorsqu'il rappelle
- PAR IDF à xxx xxx tu as quoi comme matériel ?
- une 22200 et une rame de mesure
- ok, merci

Je dégage la bif de Presle et je roule vers Marne-la-Vallée lorsqu'il me rappelle encore une fois
- XXX XXX, tu as le CAB sur ton train ?
Bon dieu mais qu'est-ce qu'il a ? Il est bien temps de me demander si j'ai le CAB, je suis sur la LGV depuis déja plusieurs km
- Le CAB ? qu'est-ce que c'est ?
- XXX XXX arrete-toi immédiatement
- Bien sur que j'ai le CAB mais tu ne penses pas que tu aurais pu me le demander avant ? Vu que tu sembles avoir un soucis je récapitule, j'ai une 22200 équipée du CAB, celui-ci est armé et je vais a Paris Nord, Il te faut autre chose ?
- non, mais on ne nous avait pas prévenue de ta circulation et nous n'avons pas l'avis-train pour toi


Certains jours, on s'interroge sur le fait que certains soient bien "au boulot" tant ils ont a côté de la plaque.
ex Conducteur TGV - jeune retraité

11 fvr. 2016
21:44
 
 
bbmidi196409
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Bonjour Vinces,
Extraordinaire......Ce "dialogue" est il remonté plus haut??
Peut-être qu'un autre conducteur aurait poussé la "plaisanterie" jusqu'à s'arrêter "immédiatement"....et aurait attendu les évènements......
Que se serait t'il passé d'ailleurs?
Sans doute repartir normalement après avoir retardé les éventuels trains suivants!
Bien cordialement.

11 fvr. 2016
22:41
 
 
Avatar de l’utilisateur Vinces
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

bbmidi196409 a écrit:Bonjour Vinces,
Extraordinaire......Ce "dialogue" est il remonté plus haut??
....

Non a l'époque on ne faisait pas remonter ce genre de chose, ça restait entre nous.
ex Conducteur TGV - jeune retraité

12 fvr. 2016
11:34
 
 
bbmidi196409
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Bonjour Vinces,
Merci pour la réponse,cela évitait des histoires inutiles!
Cordialement.

12 fvr. 2016
13:35
 
 
Avatar de l’utilisateur 8uhr
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Salut Vinces !
Toi qui aime bien faire marcher les gens, tu n'as pensé à leur dire : Vous débarquez de la planète Mars ?
Merci pour cette petite anecdote !
Arthur / 8Uhr ou Acht tur, adhérent de l'APF, présent aussi sur flickr
Visitez mon site web sur le train de nuit Paris Briançon !

Tchou Bye

15 fvr. 2016
06:08
 
 
laurentdu84
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Chouette anecdote, malheureusement ce genre de chose arrive encore, peut être pas l'histoire du CAB mais d'être arrêté à un signal et qu'on demande tu es qui ?
Ma réponse est toujours la même, Laurent, enchanté ! :wink:

Ps : Au pire si un engin monte sans TVM active sur LGV, il y a bien des balises KVB qui provoqueront l'arrêt à certains endroits ? Enfin c'est ce que j'ai en tête, mais je vous rassure ce sont des souvenirs !

15 fvr. 2016
06:14
 
 
laurentdu84
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

En vitesse :

Petite histoire très courte.
J'achemine 4 voitures pour l'atelier central de Malines depuis Schaerbeek, pour ceux qui connaissent. J'ai donc un numéro de parcours spécial de l'endroit A à l'endroit B. Je pars de Schaerbeek, tout va bien, et à quelques kilomètres de Malines, il faut prendre une aiguille à 90km/h à la bif. J'arrive : le signal est vert, pas d'indication de vitesse ( chez nous pas de TIV, les chiffres sont sur les signaux ).
Je m'arrête, et j'appelle au téléphone :
-Oui bonjour mouvement xxxx arrêté devant signal xxx à vous
-Oui bonjour mouvement xxx arrêté au signal xxx que puis je faire pour vous ?
-Ben écoutez je vais à l'atelier central de Malines, et je ne prends pas la bif ?
-Ah ok on referme, on savait pas trop où tu allais ni qui tu étais alors on avait ouvert tout droit ! Voilà tu dois avoir l'indication de vitesse maintenant !

:roll:

15 fvr. 2016
12:09
 
 
Avatar de l’utilisateur Vinces
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

laurentdu84 a écrit:( chez nous pas de TIV, les chiffres sont sur les signaux ).[/b]

:roll:

Tu peux m'expliquer comment ça marche ?
ex Conducteur TGV - jeune retraité

15 fvr. 2016
12:41
 
 
Avatar de l’utilisateur TER200
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

laurentdu84 a écrit:-Ah ok on referme, on savait pas trop où tu allais ni qui tu étais alors on avait ouvert tout droit !

:lol:

Il faudrait peut-être vous donner une télécommande pour les bifurcations, comme les conducteurs de tramways :evil: .
Gleis fünfundreissig, téheuhère-deucents nach Mulhouse, Strassburg...

15 fvr. 2016
13:55
 
 
Avatar de l’utilisateur tram21
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

cette histoire de train sur LGV avec des 22200, et le PAR pas au courant, ça me rappelle autre chose...

toutefois, je ne puis garantir la véracité du récit qui va suivre :

une équipe de cadres du dépôt de Strasbourg avait monté un gros coup, avec l'accord des plus hautes autorités Traction de la SNCF...

à cette époque, c'était les débuts des demandes de sillons pour le moindre bout de trajet (les évolutions n'étaient pas encore concernées), alors, plus question de faire des XMI (HLP à Marche Indéterminée), WMI (rame voyageur vide à Marche Indéterminée), MIRO (MA 80 à Marche Indéterminée) ou MIRA (ME 100 à Marche Indéterminée)

Ces tractionnaires strasbourgeois (CTRA, inspecteur et ADQS) prirent une BB 26000 "à dispo" dans le dépôt, et s'annoncèrent au carré de sortie du dépôt :
- "salut, la BB 26111, HLP pour Mulhouse"
- "OK, à l'ouverture !"

le signal de sortie s'ouvre, et les voila partis (sans aucun numéro de marche !)

à l'entrée de Mulhouse Nord, carré fermé...

reconnaissance au téléphone :

- "salut, tu vas où ?"
- "Dijon, via la Bif de Wanne !"
- "OK, à l'ouverture !

le carré s'ouvre...

à l'entrée de Perrigny, à la Bif du PK 318, carré fermé...

"salut, tu vas où ?"
- "Lyon, via Mâcon !"
- "OK, à l'ouverture !

à St Germain au Mont d'Or (nord de Lyon, début du "complexe lyonnais"), carré fermé...

reconnaissance au téléphone :

- "salut, tu vas où ?"
- "Valence !"
- "OK, à l'ouverture !

toujours pas de numéro de marche, rappelons-le !

Enfin, arrêt en gare de Valence, carré fermé au bout du quai :

reconnaissance au téléphone :

- "dis donc, tu viens d'où, tu vas où comme ça, on a aucune annonce pour toi... tu rentres au dépôt de Portes, et tu vas appeler le permanent traction là bas !"

le carré s'ouvre, et la 26111 (numéro choisi au hasard !) rentre enfin au dépôt de Portes...

et là, l'équipe de cadres strasbourgeois se font reconnaitre auprès du chef de dépôt (oui, je sais, c'est un CUP, mais je parle en anciens francs !), et s'ensuit une crise de rire devant cette équipée baroque...

autant dire que cette escapade ne passa pas inaperçue, et nombre d'aiguilleurs, régulateurs et autres chefs de PC se prirent une remontée de bretelles magistrale !

partis depuis avant 6h00 du matin de Strasbourg, il était plus de 18h00 lorsqu'ils furent enfin stoppés à Portes...

le challenge était d'aller aussi loin que possible, avant que ce convoi insolite, sans aucune identification ni programmation, ne soit enfin stoppé dans son vagabondage...

notons pour la sécurité que l'équipe des cadres tractionnaires avaient avec eux tous les documents nécessaires pour circuler... ils avaient emmené de quoi aller jusqu'à Nice ou Bordeaux, voire Hendaye ! :evil:

cette aventure fit pas mal de bruit à l'époque (je dirais fin des années 90, début 2000)
la logique et le chemin de fer sont deux choses bien distinctes qu'il ne faut pas mélanger

ImageImage

15 fvr. 2016
15:54
 
 
Avatar de l’utilisateur Vinces
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Çà ne m'étonne pas du tout cette histoire, j'ai toujours pensé qu'on pouvais aller assez loin avec un peu d'aplomb tant la communication peut parfois etre mauvaise (les documents - Avis train - qui n'arrivent pas a la bonne personne ou au bon service, mauvaise communication, voir pas de communication entre les PC, etc ....) Ce serait probablement plus difficile a refaire aujourd'hui avec la présence de l'informatique et les échanges rapides de communication qu'elle permet, quoique ce serait a démontrer.
ex Conducteur TGV - jeune retraité

15 fvr. 2016
15:59
 
 
Avatar de l’utilisateur Vinces
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

laurentdu84 a écrit:Chouette anecdote, malheureusement ce genre de chose arrive encore, peut être pas l'histoire du CAB mais d'être arrêté à un signal et qu'on demande tu es qui ?
Ma réponse est toujours la même, Laurent, enchanté ! :wink:

Ps : Au pire si un engin monte sans TVM active sur LGV, il y a bien des balises KVB qui provoqueront l'arrêt à certains endroits ? Enfin c'est ce que j'ai en tête, mais je vous rassure ce sont des souvenirs !

Il y a des balises de controle d'armement du Cab en effet mais elle sont surtout prévue pour arreter un Train qui serait équipé du CAB mais non armé, le but est de limité les effets d'un oubli d'armement de cab dans certain cas (remise en service d'une cabine sur LGV après dépannage, changement de cabine ou simplement entrée sur LGV avec un défaut d'armement du CAB) , par contre j'ignore si de telles balises peuvent arreter un engin non équipé CAB mais équipé KVB ?
ex Conducteur TGV - jeune retraité

15 fvr. 2016
17:43
 
 
laurentdu84
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Vinces a écrit:
laurentdu84 a écrit:( chez nous pas de TIV, les chiffres sont sur les signaux ).[/b]

:roll:

Tu peux m'expliquer comment ça marche ?


Dans les grandes lignes :

Un grand signal s'adresse aux grands et petits mouvements : Un grand mouvement est un train et un petit une manoeuvre.
Ne nous attardons pas sur le petit mouvement donc.
Quand tu roules en grand mouvement, tu rencontres des grands signaux d'arrêts, des grands signaux avertisseurs et aussi quelques autres inutiles pour l'explication.
Les grands signaux d'arrêts se divisent en deux groupes : les grands signaux d'arrêts simples (--> aucune information sur l'aspect du suivant) et les grands signaux d'arrêts combinés (--> qui donnent en plus des informations du signal d'arrêt suivant).
Pour faire simple un grand signal d'arrêt combiné = un grand signal d'arrêt simple + un grand signal avertisseur

Partons donc pour faire simple sur une ligne moderne, équipée uniquement de grands signaux d'arrêts combinés.

Un GSA ( abréviation pour un grand signal d'arrêt) peut te présenter :
-vert ( vitesse normale, le GSA suivant est au pire 2J sans courte section )
-vert et jaune vertical ( le GSA annoncé est suivi d'une courte section de ralentissement ou d'arrêt )
-vert et jaune horizontal ( le GSA suivant est ouvert en grand mouvement avec une indication de vitesse réduite )
-2 jaunes ( le GSA suivant interdit le passage ou est ouvert en petit mouvement )
-rouge ( pour faire simple, il interdit le passage, mais c'est soit un carré, soit un sémaphore, il n'y a pas 2 rouges comme en France ni d’œilleton, enfin c'est un peu plus complexe mais ce n'est pas le sujet)

Tu roules donc en direction d'un point dangereux, disons un appareil de voie : tu vas donc rencontrer d'abord du vert sur plusieurs section, ensuite au signal précédant le GSA de couverture de l'appareil de voie tu auras vert et jaune horizontal.
Mais à cela se rajoute que le signal t'annonce ou pas la vitesse, voir les vitesse, car le vert et jaune horizontal peut être accompagné d'un chiffre lumineux qui te donne la valeur de la vitesse réduite au prochain signal, qui sera lui d'office muni d'un chiffre blanc en bas de l'écran principal indiquant la vitesse indiquée.

Imaginons un cas concret : tu arrives dans une gare compliquée avec beaucoup de bifurcations et d'aiguilles, tu peux donc rencontrer un :

1) Vert jaune horizontal + chiffre jaune 12( le chiffre jaune annonce )
2 ) Vert jaune horizontal + chiffre blanc 12 en bas + chiffre jaune 8
3) vert jaune vertical + chiffre blanc 8 + chiffre jaune 7 (le chiffre jaune indique la vitesse maximale à l'entrée de la courte section, mais ne sera jamais répété sur le signal suivant, il annonce une courte section de ralentissement à 50km/h )
4) Vert et jaune horizontal + chiffre jaune 5
5) 2 jaunes + chiffres blanc 5
6 ) Rouge

A cela se rajoute les panneaux implantées le long de la voie pour les vitesse propre à l'infrastructure, en sachant que chez nous TOUTES les vitesses sont signalisées sur panneau ou signal et sont à multiplier par 10 (d'où les chiffres plus haut )

Bon dafalgan ;)

PrécédenteSuivante

Retourner vers Actus et Discussions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités