Histoires de Conducteurs

Parlez ici de l'actualité et discutez du chemin de fer.
19 nov. 2018
08:40
 
 
Avatar de l’utilisateur Nico2
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

jean marc X4500 a écrit:Ah extra ton premier TGV!! :D Felicitations Denis pour ta formation et ton constat réussis, cela ne doit pas être facile. Bonne continuation dans ton beau métier. :)


+ 1 félicitations Denis :)

Tu as donc franchi le pas !
¤ Nicolas
¤ Forward

20 nov. 2018
00:42
 
 
Avatar de l’utilisateur Denis le moucheron
Modérateur

Re: Histoires de Conducteurs

pataphil a écrit:Maintenant, la LGV 1, tu dois en bouffer.


Pas tant que cela, plus souvent RHR Toulouse et la réserve infra.

Mais je commence à connaître pas mal de points particuliers sur son profil en montagne russe.
Stagiaire TB à 23ans, CRL EL à 24ans, CRL à 26ans, CRL P à 30ans et TGViste à 44ans.... Bientôt la retraite.... ou pas!

20 nov. 2018
15:47
 
 
Herve
Administrateur

Re: Histoires de Conducteurs

Félicitations Denis ;)

09 juin 2019
13:05
 
 
Avatar de l’utilisateur Ziman
Nouveau Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Bonjour,

Je lis souvent le terme "régulateur", et par le contexte j'arrive plus ou moins à en déduire quel est son rôle, mais quelqu'un pourrait-il m'expliquer de manière plus précise et plus détaillée en quoi consiste son métier, ou plus exactement en quoi il consistait à l'époque des témoignages de conducteurs de fil (une recherche sur Gogol ne donne pas grand chose) ?

Merci.

10 juin 2019
12:11
 
 
Avatar de l’utilisateur Denis le moucheron
Modérateur

Re: Histoires de Conducteurs

Bonjour,

Le régulateur dans le jargon cheminot c'est la montre du conducteur.

Dans les termes officiels, c'est l'agent qui gère la circulation des trains sur un secteur géographique donné bien plus grand que ce que gère un aiguilleur qui lui gère les circulation dans sa zone de gare.

A titre d'exemple à l'époque car cela a bien changé depuis, le régulateur de Dijon gérait entre autre la section de la PLM qui allait de Laroche Migenne à Macôn.
Stagiaire TB à 23ans, CRL EL à 24ans, CRL à 26ans, CRL P à 30ans et TGViste à 44ans.... Bientôt la retraite.... ou pas!

19 juin 2019
12:32
 
 
Heph
Membre

Re: Histoires de Conducteurs

Bonjour,

J'ai toujours comparé le régulateur a un "chef d'orchestre", occupé à coordonner des trains de natures très différentes (marchandises, messageries, voyageurs, TGV, draisines et j'en passe) pour obtenir un défilé le plus fluide possible et éventuellement conforme au plan de transport (la partition). Autant le dire tout de suite, la partition est rarement respectée, et c'est là qu'on mesure la maestria (ou le contraire) du régulateur en fonction. Deux exemples sous forme d'anecdotes :

- j'étais parti de Thionville direction Bâle avec un "train de boîtes" (marchandises composé exclusivement de wagons porte-conteneurs) sur le coup de 4h (du matin, sinon j'aurais dit 16h !) avec un bon 15 min "dans le nez". Je "tape dedans" et me remets à l'heure à la bifurcation de Sarrebourg. Là le régulateur m'appelle : "dis voir, je vois que tu roules bien, si tu pouvais continuer car j'ai le bordel dans la plaine d'Alsace et j'aimerais te laisser filer". Ca, il ne faut pas me le demander deux fois ! Je me voyais déjà arriver au dépôt et à maison avec une confortable avance... Mais bon, me dis-je, tu vas bien te retrouver tôlé (arrêté) quelque part parce que la plaine D'Alsace aux heures de pointe, ça défile, et les pataches même à l'heure sont la cinquième roue du carrosse ! Mais là j'ai vu un régul, un ancien dont je connais la voix, au sommet de son art : j'ai été garé 2 fois, juste assez longtemps pour laisser passer un "200" (TER à 200 km/h) et un TGV (à 220 km/h) qui me talonnaient de suffisamment près pour que je ne sois garé qu'une ou deux minutes avant de repartir. Je suis arrivé à destination avec 45 minutes d'avance !

- Remilly, gare "frontière" entre deux centres de régulation (Strasbourg et Nancy), connue de nous autres conducteurs fret pour être une gare de garage pour remise à l'heure. En effet, quelques temps avant, un technocrate avait pondu une note de service à la régulation, leur enjoignant fermement de faire circuler les trains de marchandises strictement à l'heure, le plus réglementairement du monde. Moralité on pouvait arriver à Remilly, en pleine nuit, avec une heure d'avance voire plus gagnée sur la bienveillance du régul de Strasbourg, et la reperdre réglementairement grâce à la note de service. Sachant que nous n'étions même pas à 50 km de la destination, ça nous agaçait prodigieusement. La première fois que ça m'arriva, l'agent circulation (celui donc qui gère sa zone de gare) de Rémilly m'informe de la remise à l'heure sur l'ordre du régul, ajoutant qu'il n'y comprend rien car il n'y a pas d'autre circulation avant 2 heures ni aucun travaux. Au courant de la note par les collègues, et un tantinet taquin, j'appelle le régul, et j'ai franchement dû tomber sur le technocrate ou l'un de ses sbires : "tous les trains doivent dorénavant circuler dans leur sillon, et c'est comme ça !!!". Soit lui répondis-je, donc à l'heure à Thionville au terminus ! Terminus que j'ai atteint... Avec 45 minutes de retard, car la circulation aux heures de pointes dans le complexe messin ne m'a pas permis de respecter mon sillon comme convenu, ce que je ne manquais pas de mentionner au même régul : "tu vois, faire circuler un train à l'heure est plus difficile qu'en avance", pas de réponse... Les anciens réguls ont un adage : un train passé n'est plus à passer ! Et ça arrange tout le monde...

Yannick

Précédente

Retourner vers Actus et Discussions

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités