Pas de liens sans autorisation.

Pour discuter UNIQUEMENT sur le fonctionnement du forum.
22 aot 2010
00:29
 
 
ligne13
Membre

Re: Pas de liens sans autorisation.

Le système pond une loi merdique et vous la suivez au pied de la lettre.

Demain on interdira de marcher dans la rue, vous resterez cloitré chez vous ?

Ne changez rien, et si on vous intente en justice, ça fera scandale. Meme pas peur.

Y'a déjà du boulot (link:sncf.com, 2950 résultats en 0.10 sec).
Ils ont enfin trouvé un moyen de se faire de l'argent.

C'est du meme accabit que la loi sur les réunions dans les halls.
Noah

22 aot 2010
01:07
 
 
chris_ves
Membre

Re: Pas de liens sans autorisation.

ligne13 a écrit:Demain on interdira de marcher dans la rue, vous resterez cloitré chez vous ?

Ne changez rien, et si on vous intente en justice, ça fera scandale. Meme pas peur.
[...]
C'est du meme accabit que la loi sur les réunions dans les halls.

Non. La loi sur la réunion dans les halls, qui est très peu appliquée et c'est dommage, tente de restituer au public qui vit dans un immeuble ce que certains ont décidé de s'approprier. Il y a toute une génération qui semble ne pas bien comprendre que la liberté, c'est aussi pouvoir ne pas entendre trois djeuns beugler dans le hall ou trois caïds y dealer, et que la loi du plus fort ou du plus grand nombre, c'est justement la fin de la liberté. Si ton vieux père ne peut plus rentrer chez lui sans avoir peur, tu crois que c'est pareil que d'être interdit de marcher dans la rue ?? C'est n'importe quoi.

22 aot 2010
01:20
 
 
ligne13
Membre

Re: Pas de liens sans autorisation.

Tous ces jeunes font des soirées baccarat maintenant, c'est vrai = inutilité, encore une loi qui se morfondra en page 4529 du code pénal.

Les lois ne changeront rien face aux mouvements/tendances générationnelles, fin de la parenthèse sur ce sujet.

Interdire c'est le premier réflexe humain, est il possible d'interdire sur internet ? On place un flic derrière chaque internaute ?
Le principe d'internet c'est la connection, le réseau, interdire le "linking", c'est contre productif.

Que les technocrates et autres politicards décident ceci n'étonne plus, ils sont payés pour pondre des inepties. Mais que nous suivions tête baissée, là je ne comprends plus.
Noah

22 aot 2010
09:44
 
 
Florent
Membre

Re: Pas de liens sans autorisation.

ligne13 a écrit:Tous ces jeunes font des soirées baccarat maintenant, c'est vrai = inutilité, encore une loi qui se morfondra en page 4529 du code pénal.

Les lois ne changeront rien face aux mouvements/tendances générationnelles, fin de la parenthèse sur ce sujet.

Interdire c'est le premier réflexe humain, est il possible d'interdire sur internet ? On place un flic derrière chaque internaute ?
Le principe d'internet c'est la connection, le réseau, interdire le "linking", c'est contre productif.

Que les technocrates et autres politicards décident ceci n'étonne plus, ils sont payés pour pondre des inepties. Mais que nous suivions tête baissée, là je ne comprends plus.



Bonjour

On peut fort bien discuter du fait que nos responsables aient aujourd'hui un peu trop souvent le réflexe de dégainer une loi face à un problème qui pourrait se résoudre par un peu de bon sens de chacun. Et il vrai que l'arsenal législatif a tendance à devenir par trop complexe, volumineux et surtout stratifié sans toilettage (une loi ne remplace pas une autre, elle s'y rajoute, avec parfois des contradictions insolubles).

Mais c'est une situation dont nous sommes tous responsables, et qui a trouvé son point d'orgue par l'introduction dans la Constitution du fameux principe de précaution... Le Français ne veut pas qu'on le contraigne de trop dans sa vie de tous les jours, mais dès qu'un petit grain de sable vient gripper la machine bien huilée de sa petite vie, alors il en veut à la Terre entière, à commencer par son maire / député / conseiller régional / ministre / président de la République. Et il se précipite chez son avocat pour intenter un procès, ce qui est rendu facile par la gratuité des frais de justice offerte par la protection juridique maintenant inclue dans tous les contrats d'assurance. Depuis quelques années, le risque est totalement interdit et doit être sanctionné. Mais sans pour autant attenter en quoi que ce soit aux sacro-saintes libertés individuelles. Quel paradoxe que voilà ! "Je veux des lois pour protéger mes libertés individuelles, mais je ne veux pas non plus que ces mêmes lois les limites en aucune façon..." :roll:

Résultat : nos responsables se "couvrent" systématiquement, et certains débats deviennent de fait totalement irrationnels.

Ceci dit, comme rappelé plus haut par Chris_ves, on ne peut pas tout autoriser au nom de l'évolution de la société et des moeurs, et lire que les lois ne changeront rien face aux mouvements / tendances générationnels m'effare et m'effraie un peu... car penser ainsi est plutôt dangereux, puisque c'est estimer justement que ce n'est plus la majorité élue / choisie qui gouverne, mais bien ceux qui "font" la mode / tendance. C'est donc nier le principe même de la démocratie, et les volontés de la majorité silencieuse (qui n'a souvent pas d'autre moyen de s'exprimer que les urnes), pour donner le pouvoir à une minorité (dans la rue, sur Internet, dasn certains magazines, à certaines minorités ethniques, religieuses, politiques, syndicales, etc...). Malheureusement, les jeunes générations ont tendance à réagir ainsi, pensant que tout leur est dû - à commencer par une non limitation de leurs droits, et une quasi élimination de tout devoir. A charge quand même des générations précédentes de leur avoir inculqué ce mode de raisonnement...

On ne peut en effet empêcher la société d'évoluer - il faut qu'elle évolue - et la loi se doit d'accompagner intelligemment cette évolution. Mais cette dernière doit nécessairement être encadrée, sinon ça devient vite l'anarchie, et on en revient à une forme de dictature. Quand on voit ce qu'Internet a pu faire du quotidien de certains qui n'avaient rien demandé (notamment les rumeurs débiles qui peuvent courrir et que tout un chacun gobe comme parole d'Evangile parce que c'est Internet qui le dit), on peut avoir peur... mais pas forcément comme certains ont tendance à le penser, eux qui voit dans toute volonté d'encadrer une volonté purement répressive et contraignante... voire carrément le retour du fascisme !

Salut !
"Ne demande pas ce que ton pays peut faire pour toi, demande ce que tu peux faire pour ton pays"
J.F. Kennedy

Précédente

Retourner vers Vie du forum

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités